Humour et économie : une sélection

Quelques suggestions de lecture pour combattre la morosité et voir l’actualité économique sous un autre jour. Ces ouvrages ont pour but de vous divertir mais aussi de décrypter et de donner l’envie d’approfondir nombre de notions et mécanismes économiques. A vous de lire !

Dessins de presse et caricatures


Le Bonheur au travail ? Regards croisés de dessinateurs de presse et d’experts du travail.
Sous la direction de Sophie Prunier-Poulmaire / Cherche Midi, 2013 -175 p.

Comment les dessins de presse se font-ils l’écho des questions liées au travail, à l’emploi et aux entreprises ? Cet ouvrage réunit, autour de nombreux dessins, les commentaires et analyses de plusieurs spécialistes du travail dans des regards croisés mêlant diverses disciplines : économie, sociologie, ergonomie, psychologie….

La crise vue par les Suisses : une sélection de dessins parus dans la presse suisse romande.
Glénat, 2009. - 112 p.

Quand elle est illustrée par les dessinateurs de presse suisses, la crise prend des formes insoupçonnées. Des parachutes dorés à la chute des bourses, en passant par les subprimes, les banques qui menacent de fermer, le chômage, tout y est traité avec l’humour et la causticité qui caractérisent les dessinateurs de presse suisses. Avec des dessins de Alex, Barrigue, Burki, Caro, Chappatte, Herrmann, Maret, Mix & Remix, Pal Degome, Vincent L’Epée.

Le charabia du bizness
Chimulus & Guillaume.
Editea, 2009. - 89 p. - (Parlez-vous entreprise ?).

Coaching, chronophage, empathie, feuille de route, paradigme, gagnant-gagnant, résilience... On n’y comprend plus rien à tout ce charabia de l’entreprise ! Mais avec une bonne dose d’humour et un zeste de subversion, on finit par tout comprendre ! C’est ce que nous proposent Chimulus et Guillaume, l’illustrateur et le cadre supérieur, qui posent un regard décapant sur les travers du langage en entreprise.

La crise je me marre !!!
dessins et textes de Gabs.
Eyrolles, 2009. - 79 p.

La crise est là. Mais la faute à qui ? Experts, analystes et financiers, ils avaient pourtant tout prévu, non ? Heureusement, on va moraliser, créer de nouvelles règles. Vive la crise donc, c’est l’occasion de changer, et surtout, pas de crise de confiance ! Ce n’est pas le moment d’en rajouter, bien au contraire, gardons le moral et op-ti-mi-sons en attendant la sortie... de la crise !

Le New Yorker : le monde de l’argent
une sélection de dessins de Robert Mankoff.
Maxima, 2006. - 110 p.

Les meilleurs cartoons du célèbre magazine New Yorker sur le monde de l’argent !

Le « New Yorker » : le monde des affaires
une sélection de dessins de Robert Mankoff ; préface de Voutch.
Maxima, 2005. - 110 p.

Les meilleurs dessins du célèbre New Yorker sur le monde des affaires !

Le boulot c’est pas une vie !
Pessin
Glénat, 2002. - 62 p. - (Glénat humour).

Faut-il vivre pour travailler ou travailler pour vivre ? Les dessins de Pessin tentent de répondre avec humour à ce cruel dilemme. Hiérarchie, vie de bureau, temps libre, nul doute que chaque lecteur se retrouvera dans cette vision humoristique du monde de l’entreprise d’aujourd’hui. Avec plus d’une centaine de dessins humoristiques, Pessin nous fait sourire en nous renvoyant l’image d’un monde où le travail occupe chacune de nos pensées. Il dresse une caustique galerie de personnages qui ne sont pas loin de nous ressembler.

L’argent, encore plus
Piem.
le Cherche midi, 2003. - 107 p. (La bibliothèque du dessinateur).

De nos jours, on ne dit plus « Monsieur, comment allez-vous ? » mais « Monsieur, combien valez-vous ? » La taxe à la valeur ajoutée efface la valeur des sentiments. L’argent étant la chose au monde la moins bien partagée, on pouvait compter sur Piem, qui possède le sens de l’équité, pour être un pourfendeur impitoyable de ce qui est à la fois le nerf de la guerre et le malheur de tous ceux qui n’en possèdent pas. Grands patrons, entrepreneurs, malfrats, simples mortels sont ici campés par Piem, dans leurs rapports, souvent compliqués, à l’argent. Des textes brefs, prenant parfois la tournure de fables-express, complètent le regard du dessinateur.

Ça va les affaires ?
Quino.
Glénat, 2004. - 62 p. - (Glénat humour).

Pathétique, tragique, écorché vif et pourtant toujours irrésistiblement comique, Quino propose un recueil de traits acérés sur la vie des affaires et du travail en général. Victimes de son crayon, les chefs d’entreprise sans humanité, les petits employés pointeurs, les secrétaires zélées, les sous-chefs vaniteux, deviennent la cible d’une satire sans pitié. Des situations quotidiennes et paradoxales, toujours difficiles à gérer car pleines de faux-semblants, de frustrations, de colère ravalée et d’injustices pourtant bien légales, sont toujours exploitées habilement par Quino, capable de transformer notre quotidien en autant d’occasions d’exercer une ironie sans limites.

Dictionnaires et proverbes


La bourse ou la vie
Gérard Blandin.
Mots et Cie-Mango littérature, 2007. - 158 p. ; 18 cm. - (Mots et Cie).

« Il y a deux règles à respecter en Bourse : la première est de ne pas perdre, la seconde est de ne jamais oublier la première » (Warren Buffet). Voici un dictionnaire satirique pour tout savoir de « cet endroit où les riches se volent entre eux » (Michel Charasse). Avec des tests pour toutes les situations, et même une interview exclusive de... l’indice CAC 40 !

Dico de poche du manager impertinent
Emmanuel Carré ; préface de David Abiker.
Eyrolles-Éd. d’Organisation, 2007. - 90 p.

Quel est le business model du Père Noël ? Sauriez-vous commenter une réunion comme un match de foot ? Avez-vous déjà envisagé l’éducation de vos enfants comme un process parental en mode projet ? Quelle est votre recette du Codir sauce financière ? Une méthode inédite pour décrypter les codes et les modes en vigueur dans nos entreprises, inventer de nouvelles façons de vous impliquer à 120% dans vos projets familiaux et devenir un véritable vecteur de changement auprès de vos amis.

Les 100 mots de la vie de bureau
Trisisters....
Eyrolles, 2009. - 208 p.

D’Actionnaires à Zoo, un abécédaire ironique, grinçant et illustré de la vie au bureau. En 100 définitions prises sous un angle classique puis via la « vraie vie », 3 sœurs - les Trisisters - dépeignent en mots et en images les tracas du quotidien qui rythment la vie des salariés. Le tout avec humour et dérision.

Pamphlets, satires et autres ouvrages humoristiques


Guide philosophique de l’argent
textes et dessins de Jean-Luc Coudray.
Éd. du Seuil, 2001. 90 p. (Points. Virgule).

« Toi, tu vis sans argent ! dit l’homme ou mouton. - Faux ! rétorque le mouton. Aujourd’hui, les moutons ont des comptes en banque bourrés de dollars ! » L’homme médite en s’éloignant : « Pourquoi les surprises de la vie vont-elles toujours dans le même sens ? » Deux petites phrases, trois coups de crayons : un ouvrage drôle, décapant, truffé de définitions savantes, et rythmé par les coups de crayon du dessinateur Selçuk.

Le Communisme est-il soluble dans l’alcool ?
Antoine et Philippe Meyer.
Éditions du Seuil, 1978. - 120 p.

Les auteurs ont recueilli et analysé les histoires drôles circulant sous le manteau dans les pays de l’Est sous la période communiste. Nombre de ces histoires brocardent la réalité de l’économie administrée (pénuries, privilèges, etc.) et la langue de bois du pouvoir sur la situation économique. Voir notamment les chapitres « A chacun selon ses besoins » et « Un pas en avant, deux pas en arrière ».

L’art et la manière d’aborder son chef de service pour lui demander une augmentation
Georges Perec.
Points, 2011. - 70 p. – (Points Signatures)

Georges Perec nous entraîne dans le récit d’une véritable course d’obstacles : la quête d’une augmentation de salaire. Selon une logique imparable, il examine tous les cas de figure possibles et imaginables. Mais de rebondissements en rendez-vous manqués, d’épidémies de rougeole en intoxications alimentaires, les perspectives d’une rencontre avec un très évanescent chef de service deviennent de plus en plus improbables.

Mais où sont les yachts des clients ? : ou un bon coup d’œil lucide sur la bourse
Fred Schwed, Jr. ; illustrations de Peter Arno.
les Éd. du Siècle, 2003. - 229 p.

II y a très longtemps, un étranger visite la Bourse de Wall Street. En sortant, son guide lui montre la marina : « - Et ici, vous pouvez admirer les yachts des banquiers et des agents de change ! - Mais où sont les yachts des clients ? » demande alors le naïf visiteur. Paru pour la première fois aux États-Unis en 1940, constamment réédité depuis, Mais où sont les yachts des clients ? est un des plus grands classiques de la littérature boursière américaine. L’auteur, qui a travaillé pendant 10 ans à Wall Street, a suivi la folle hausse de la Bourse et le krach de 1929. II expose dans un langage très imagé, appuyé par d’innombrables et savoureuses anecdotes, la partie cachée de l’iceberg boursier. Il analyse également les mécanismes psychologiques des différents intervenants en Bourse, explique qui s’enrichit, qui perd et pourquoi. Beaucoup plus qu’un simple livre sur la Bourse, c’est un véritable précis de sagesse boursière.

Bandes dessinées


Les aventures de monsieur Riskalo
Jean-David Darsa ; dessins de Bauer.
Gereso éd., 2010. - 125 p.

Une bande dessinée ludique et instructive sur le risk management ! Conçu par Jean-David Darsa, expert de la gestion des risques en entreprise, et illustré par Bauer, cet ouvrage offre à tous les professionnels une vision inédite, décalée mais didactique, sur un sujet sensible et à forts enjeux humains et économiques.

Le guide du fric en BD
dessins, Galdric ; scénario, Goupil ; couleurs, Flo.
Vents d’Ouest,. 2005. - 46 p.

Riches, pauvres, travailleurs, rentiers ou chômeurs, l’argent est au cœur de nos vies. Mais on préfèrerait qu’il soit au cœur de nos porte-feuilles ! Alors, puisez ces perles de sagesses qui, tels des mantras, vous permettront de gagner les hautes sphères des grosses fortunes ?

Le domaine des dieux Le domaine des dieux
René Goscinny, Albert Uderzo.
Hachette, 2005. 48 p. (Astérix).

Pour faire disparaître le village d’irréductibles Gaulois, les Romains veulent construire une ville dans la forêt qui entoure le village. Astérix essaie de pousser les esclaves à la révolte. Finalement, la ville est construite et de nombreux Gaulois tentent de profiter de la situation en faisant du commerce avec les nouveaux habitants.

Le Royaume d’Économia
à la bulle, Grymfort ; à la plume, Plantu.
Édition S.A., 1978. - 48 p.

La consommation, l’énergie, le travail, la monnaie, l’inflation, l’épargne, le profit, la démographie, les relations internationales sous la plume de Plantu, il y a déjà 30 ans.

The cartoon introduction to economics : microeconomics
Grady Klein and Yoram Bauman.
Hill and Wang, 2010. – 211 p.

Page après page, ce manuel traduit l’économie en bande-dessinée. Le duo Klein-Bauman fournit un cours d’introduction à la microéconomie à tous ceux qui cherchent désespérément tant une note d’humour rare dans les manuels d’économie de 600 pages qu’un guide factuel de cette matière.

Les dieux en folie
scénario, Laurent Panetier ; dessin, Bruno Madaule.
Soleil, 2008. - 37 p.

Les affaires vont mal. Les ventes chutent... Le personnel de l’entreprise familiale Aasgard du dieu Odin tient une réunion pour analyser la situation. Mais il leur suffira de mettre le nez dehors pour voir que ce qui leur arrive s’appelle tout simplement... la concurrence ! En effet, et c’est la première fois qu’on voit cela en Scandinavie, l’entreprise Olympie.gr du dieu grec Zeus vient gagner des parts de marché là où Aasgard avait depuis toujours le monopole !

Les Pieds Nickelés banquiers
textes de Montaubert, illustrations de Pellos.
Société parisienne d’édition, 1981. - 47 p. - (Les Beaux albums de la jeunesse joyeuse).

Le cours de l’or étant à la hausse, les Pieds Nickelés s’improvisent fabricants et marchands de lingots. Un lingot original en poche, ils ne tardent pas à le faire fructifier d’une façon très artisanale en transformant leur appartement en un laboratoire clandestin. Forts de cette première initiative, les Pieds Nickelés quittent précipitamment la capitale pour prendre des actions dans une banque rurale. Mais la clientèle est revêche et le trio va devoir l’attirer selon une méthode peu commerçante.

Libérale attitude
Pluttark ; Mathilda.
Audie-« Fluide glacial », 2010. - 48 p.

C’est la crise ? Mais pas du tout ! Il suffit d’un peu d’imagination, d’ambition et de créativité pour s’en sortir. Le professeur Pluttark vous livre ses recettes exclusives. Bienvenue dans un monde où les patrons font grève pour obtenir la suppression du SMIC, où les stagiaires sacrifient leur vie pour leur entreprise, où il faut courir très vite pour mériter sa prothèse de hanche (en promo) … !

Vulgarisation insolite ou décalée


Les stratégies absurdes : comment faire pire en croyant faire mieux
Maya Beauvallet.
Éd. du Seuil, 2010. - 147 p. - (Points. Essais)

Un club de football met à l’amende un de ses défenseurs au motif qu’il rend trop souvent la balle à l’adversaire et s’aperçoit au bout de quelques semaines qu’il ne la passe plus à personne. Un patron décide d’organiser une compétition permanente entre ses salariés et remarque qu’une bonne partie d’entre eux commencent à saboter le travail de leurs collègues. En janvier, un autre fixe un objectif annuel à ses employés et constate qu’ils ne se mettent vraiment à la tâche qu’en septembre et qu’ils bâclent le travail. Un État entreprend de rémunérer les dons de sang et s’aperçoit que les dons se font plus rares... Bêtisier savoureux et analyse plus implacable.

Sexe, drogue et économie : pas de sujet tabou pour les économistes !
Alexandre Delaigue et Stéphane Ménia.
Pearson, 2008. - 282 p.

Vous pensez que votre vie privée ne regarde que vous ? Détrompez-vous ! Aujourd’hui, les économistes sont partout : sexualité, drogue, éducation, mondes virtuels, environnement, bonheur, autant de sujets sur lesquels ils se penchent avec le plus grand intérêt, décryptant les comportements, analysant les interactions. Leurs conclusions peuvent déranger. L’économie serait-elle devenue un nouvel art de la provocation ? Iconoclaste et instructif, le « Freakonomics » français.

Petit dictionnaire des mots de la crise
Philippe Frémeaux ; dessins, Gérard Mathieu ; préface d’André Orléan.
les Petits matins : « Alternatives économiques », 2009. - 136 p.

Sous ses habits ironiques et les dessins de Gérard Mathieu, ce petit dictionnaire est tout à fait sérieux. Il décrypte un par un les mots de la crise, des bonus aux subprimes en passant par les parachutes dorés. Ou comment faire de la vulgarisation économique tout en divertissant ses lecteurs.

Fraternité, finances et fantaisie
John Kenneth Galbraith.
Denoël, 1971. - 328 p. - (Regards sur le monde).

Recueil de textes extraits de diverses revues et publications (1960-1970). L’économie, vue par un économiste iconoclaste et volontiers facétieux.

Freakonomics
Steven D. Levitt, Stephen J. Dubner
Gallimard, 2007 (Éd. revue et augmentée). - 336 p. - (Folio. Actuel ; 132).

Quel lien entre la législation de l’avortement et la baisse de la criminalité aux États-Unis ? Quelles sont les vraies motivations des agents immobiliers ? Pourquoi les revendeurs de drogue vivent-ils plus longtemps chez leur mère ? L’économie, vue sous cet angle, incongru en apparence, mais qui est celui de la plus sérieuse rationalité des agents, des comportements, des causes et effets, traite de sujets peu conventionnels. Elle a reçu un nom : freakonomics, ou « économie saugrenue ». Elle jette une lumière de biais sur le désordre des événements ; elle transforme notre regard sur le monde globalisé, qui nous apparaît, pour finir, moins impénétrable et incompréhensible.

Bibliographie mise à jour le 21-3-2014.

1 commentaire (par les internautes)

  • Humour et économie : une sélection
    14 juillet 2012 23:52

    Excellente page où l’on comprends que l’économie nourrit aussi les esprits ! A noter que la BD « The cartoon intro­duction to eco­nomics : microe­co­nomics » existe désormais en français (ed Eyrolles, Aout 2012). Il Faudrait ajouter les petits dessins animés sur l’inflation par la BCE (http://www.dailymotion.com/video/x3mram_l-inflation-pour-les-nuls-par-la-bc_school)

Forum : écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Banque de France
FR | EN